ITEM METADATA RECORD
Title: Les églises, un patrimoine avec de l'avenir : patrimonialisation et valeur d’usage
Authors: Coomans, Thomas
Issue Date: Dec-2011
Conference: Un patrimoine à redéfinir. L'avenir des églises classées en Wallonie edition:Journée de la restauration du patrimoine 2011 location:Namur, Ministère de la Région Wallonne date:9 December 2011
Abstract: La question de l’avenir des églises désaffectées se pose à une grande échelle dans les sociétés occidentales ; elle concerne aujourd’hui des dizaines de milliers d’édifices en Europe et constitue le défi patrimonial majeur de la génération présente. Le classement ou non de ces édifices ne change rien à la question de leur usage, qui est au cœur du problème. Depuis 2008, « l’âge d’or du patrimoine », géré par des experts avec de l’argent public, est révolu. D’autres solutions, d’autres modèles, doivent être imaginés dans la perspective d’une prise en charge au niveau local, de manière utile, durable et respectueuse, de bâtiments dont tant la présence physique que la signification symbolique sont indispensables à la société. Cette prise en charge au niveau local, ou plus exactement « du bas vers le haut », implique d’abord une prise de conscience, puis un changement de mentalités. De ce mouvement de patrimonialisation devrait résulter que les églises paroissiales, édifices publiques, ayant perdu leur usage cultuel pour une partie de la communauté, deviennent un patrimoine collectif aux yeux de la collectivité entière, désormais mobilisée pour sa sauvegarde et ouverte à des nouveaux usages.
La communication, à partir de nombreux cas d’églises réaffectées en Belgique et à l’étranger, théorise la variété d’usages possibles et cherche à en évaluer de façon critique la qualité et la signification patrimoniale. Une distinction est faite entre 1°) la privatisation, qui vise généralement l’optimalisation des m2 (bureaux, logements, horeca) ; 2°) les usages semi-publics respectant les volumes intérieurs (salles d’événements, salles de sport) ; 3°) les usages publics à fonction culturelle (bibliothèque, musée, etc.).
La plupart des réaffectations de ces trois catégories sont du type monofonctionnel. En conclusion, un plaidoyer sera fait pour des réaffectations plurifonctionnelles, impliquant plusieurs partenaires dans des montages créatifs, autour d’usages publics à caractère socioculturels. Ce modèle des usages partagés (shared use) est économiquement réaliste et pérennise la réalité bâtie de l’église ainsi que son rôle socioculturel, y compris religieux, s’il y a lieu.
Toutes les églises, classées ou non, sont du patrimoine et ont de l’avenir. Pour s’en convaincre, il est indispensable d’être au courant des expériences extrêmement diverses et souvent remarquables qui existent, parfois depuis plusieurs décennies, dans d’autres pays. À cet effet, un réseau international européen a été mis sur pied : Future for Religious Heritage. The European network for historic places of worship : http://www.futurereligiousheritage.eu/
Publication status: accepted
KU Leuven publication type: AMa-p
Appears in Collections:Architecture and Society (+)

Files in This Item:

There are no files associated with this item.

 


All items in Lirias are protected by copyright, with all rights reserved.